abyssin et somali abyssin et somali abyssin et somali abyssin et somali abyssin et somali abyssin et somali
abyssin et somali
Rechercher :
Sur le Web
Sur le site

 
Facebook  Le mur de l'aacas
S'abonner aux news de l'AACAS Le rss de l'aacas
Nos liens  Liens
Nous contacter  Nous contacter

 
Génétique des couleurs chez le chat
Rappels I Pigmentation I Ticking et tabby I Robes pies et longueur - Conclusion

coin titre
Les robes pies : l'action du gène S ( Spotted )
coin titre

La présence de zones blanches dans une robe est due à l'action du gène S. C'est une mutation dominante dont la dominance est incomplète.

D'autres gènes interviennent vraisemblablement pour modifier la taille et la répartition des taches blanches.

Le génotype ss ne donne pas de taches blanches. C'est celui des Abyssins.

Le génotype Ss donne des taches blanches, dont la surface totale est en principe inférieure à la moitié de celle de la robe.

Le génotype SS donne de grandes taches blanches, pouvant parfois donner un chat entièrement blanc ( Intervention d'autres systèmes géniques qui modulent l'expression de S ).

Le gène S peut également toucher les yeux et donne une coloration bleue, voire des yeux vairons lorsqu'un seul des deux yeux est concerné.

De même il peut entraîner la surdité d'une ou des deux oreilles.

Une astuce d'éleveur pour repérer chez les chatons entièrement blancs une surdité possible :
Si le chaton montre sur le dessus du crâne une tache de couleur grise, il n'est pas sourd. Cette tache s'estompe avec le temps et devient presque invisible quand le chaton a trois mois.

coin titre
La longueur du poil : le gène L ( Length )
coin titre

La mutation récessive du gène L produit les chats à poils longs dont le génotype est ll. Les chats LL ont le poil court.
Les chats Ll peuvent avoir des longueurs de poil intermédiaires.

Les Abyssins et les Somalis ont le même génotype* à l'exception de la longueur du poil :

Le génotype Abyssin est LL
Le génotype Somali est ll

Les croisements entre Abyssins et Somalis produisent des chats hétérozygotes Ll, qu'on appelle des variants, ce sont des Abyssins porteurs de poil long.

* Il y a bien entendu d'autres caractères que les gènes dont nous avons parlé et dire que les Abyssins et les Somalis ont le même génotype ne signifie pas que le Somali puisse être assimilé à un Abyssin à poil longs.

coin titre
Conclusion
coin titre

En résumé on pourrait écrire un génotype d'Abyssin de la façon suivante :

A - B - C - D - ii - LL - o (o ou Y) - ss - TaTa - ww

Les gènes sont écrits dans l'ordre alphabétique :

A le gène agouti est nécessairement présent en un exemplaire, le mieux étant AA, car la présence de l'allèle a dans la race finirait par donner des chats aa, qui ne sont plus des Abyssins puisqu'ils auraient une couleur unie !

B le gène black, nous avons donc un lièvre (ou un bleu)

C le locus du gène albinos dont les modifications donnent les Burmese, les Siamois, les Tonkinois.
Normalement, les Abyssins sont CC

D le gène de la dilution présent sous la forme sauvage : c'est bien un abyssin lièvre

ii pas de gène inhibiteur, donc ce n'est pas un Silver

LL il n'est pas porteur de poil long

oY pour un mâle ou oo pour une femelle : pas de gène orange

ss pas de robe pie chez les Abyssins

TaTa un motif Tabby Abyssin pur

ww pas d'Abyssin blanc !

Le génotype d'un Abyssin lièvre mâle porteur de sorrel non porteur de dilution s'écrira donc :

AA Bb' CC DD ii LL oY ss TaTa ww

Il ne reste plus qu'à écrire les génotypes des combinaisons plus compliquées ( avec des dilutions ou le gène inhibiteur ) et faire des tableaux comme ceux du début de cet article pour prévoir les résultats de tel ou tel mariage !

top

 
spacer
groooarrrr !!!
AACAS - 32 rue de Piré, 35000 Rennes © Tous droits réservés 1999 - 2014