abyssin et somali abyssin et somali abyssin et somali abyssin et somali abyssin et somali abyssin et somali
abyssin et somali
Rechercher :
Sur le Web
Sur le site

 
Facebook  Le mur de l'aacas
S'abonner aux news de l'AACAS Le rss de l'aacas
Nos liens  Liens
Nous contacter  Nous contacter

 
L'arrivée d'un chaton à la maison
La loi vous protège et annule la vente d'un animal s'il est atteint d'une maladie faisant partie des vices redhibitoires propres à son espèce.
Nous vous conseillons donc donc vivement de faire tester votre chaton dans les délais qui figurent pour chaque maladie au dos de votre contrat de vente.

coin titre
Les premiers jours
coin titre

Tout d'abord, si votre chaton parait ne pas manger pendant les premiers jours de son arrivée chez vous, (et s'il ne semble pas souffrant bien sûr) ne vous précipitez pas pour acheter toutes sortes de bonnes choses pour le forcer à s'alimenter.

En effet, ce comportement est normal et transitoire : c'est la première fois de son existence qu'il se retrouve seul, dans un environnement inconnu.
Tous ses sens sont très sollicités, et comme ses réserves sont suffisantes, il peut en perdre un peu l'appétit.

Ne lui proposez rien d'autre que la nourriture recommandée par son éleveur et soyez patient, il ne se laissera pas mourir de faim.
Après lui avoir montré son bac à litière, laissez lui du temps pour prendre ses marques : les premières heures, ignorez le simplement.

Cela le rassurera, et lorsqu'il aura fait le tour de son nouveau domaine, il viendra spontanément rechercher votre contact.

coin titre
Sa santé
coin titre

Votre chaton est normalement vacciné et rappelé contre un certain nombre de maladies.

S'il est amené à rencontrer d'autres chats, même de façon brève ou épisodique, nous vous conseillons fortement la vaccination leucose, qui n'est pas systématiquement pratiquée par les éleveurs (vérifiez son carnet de santé).

S'il est amené à évoluer à l'extérieur, la vaccination anti-rabique peut s'avérer nécessaire.

Ainsi qu'une protection efficace contre les parasites externes. Votre vétérinaire saura vous conseiller.

Réguliérement, il vous faudra effectuer un rappel de ces injections chez celui-ci. Vermifugez le chaton tous les mois jusqu'à six mois, puis tous les six mois.

Wally

Enfin, faites le stériliser vers l'âge de six ou sept mois, s'il n'est pas déstiné à la reproduction. Vous vous éviterez ainsi bien des soucis et votre petit compagnon y gagnera en espérance de vie, qu'il soit un male ou une femelle.

coin titre
Son alimentation
coin titre

Les chatons ont été sevrés chez l'eleveur, ils n'ont plus besoin de boire de lait. Sachez également que le lait de vache est très mal digéré par les chats, même s'il l'adore. N'en donnez pas.

Ne changez pas brutalement l'alimentation de votre chaton, son métabolisme n'est pas adapté, contrairement au notre, aux variations alimentaires.
Les premières semaines, ne lui donnez que les croquettes ou le régime recommandé par son éleveur, et de l'eau fraîche à volonté.

Les habitudes alimentaires du chaton déterminent celles de l'adulte, ce qui veux dire que plus vous varierez l'alimentation de votre chaton, plus vous aurez de chance d'avoir un adulte difficile, qui fera la "fine bouche" en toutes occasions.
Pour votre confort et celui de l'animal, n'encouragez pas cette tendance.

Gardez à l'esprit que le chat est un carnivore spécialisé dont le tractus digestif n'est pas adapté aux fantaisies alimentaires ni à la variété, deux notions imposées à nos esprits par le marketing intensif des industriels.
Les changements trop répétés conduisent à une fragilisation de celui-ci qui se traduit par des diarhées chroniques.

En revanche, vers l'âge de quatre ou cinq mois, faites-vous plaisir en lui donnant un extra, une à deux fois par semaine. Préférez alors la viande blanche ou le poisson. Faites toujours bien cuire ces aliments.
Le yaourt est également bien toléré, et fera le régal de votre minou : une cuillère à soupe tous les deux ou trois jours le comblera.
Ne donnez pas de viande de porc à votre chat. Celle-ci peut lui transmettre une grave maladie qui n'existe pas chez l'homme et est pour cette même raison, non erradiquée.

Une fois sa croissance terminée, vers dix mois, vous passerez à une alimentation adulte dans la même marque s'il s'agit de croquettes.

Celles-ci ont une mauvaise réputation qui reste justifiée pour les produits d'entrée de gamme. En revanche, cet a priori est déplacé en ce qui concerne les croquette dites Premium, qui répondent à un cahier des charges très poussé et à des années de recherche.
Ces aliments sont parfaitement adaptés et répondent de façon idoine aux besoins du chat domestique.

Des croquettes appauvries en une certaine catégorie de minéraux sont recommandées, pour éviter les troubles urinaires chez le mâle castré.

L'influence d'une alimentation adéquate sur la durée et la qualité de la vie chez le chat a été largement démontrée.

Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller.

Top

 
spacer
groooarrrr !!!
AACAS - 32 rue de Piré, 35000 Rennes © Tous droits réservés 1999 - 2014